Alcoolisme et Volonté

Alcool et volonté.

C’est évident que la maladie alcoolique n’a rien à voir avec la volonté, on ne peut rien contre l’alcool. Il faut vraiment être déterminé à se soigner et à se faire aider car seul, c’est beaucoup trop dur.

Devant un MA (Malade Alcoolique) on parle souvent de manque de volonté, et pourtant quelle volonté il nous faut, à nous MA non abstinent pour nous lever tous les matins, chercher notre dose, essayer de donner le change, se sentir si mal et continuer à avancer, je pense que personne ne sait quelle volonté il faut à un alcoolique pour continuer à vivre en étant sous alcool.

Ce n’est pas la volonté qui lui manque, mais l’alcool domine une partie de son corps sur laquelle la volonté n’agit pas. Il est dépendant et dépendance et volonté sont deux mots qui ne vont pas ensemble.

Il lui faut arriver à un désespoir intense pour réussir à trouver la force de chercher de l’aide, c’est presque un instinct de survie qui joue là. Alors plutôt que de volonté, je parlerai de détermination à se soigner.

Il me semble que la détermination joue sur le long terme et sur l’efficacité. La volonté on peut l’avoir sans jamais réussir à mettre en œuvre quelque chose pour y arriver.

La détermination va nous faire réfléchir et trouver des stratégies efficaces pour atteindre notre but, la détermination est l’aboutissement de la volonté qui seule ne servira pas à grand chose. Pour le moment, j’ai la volonté d’arrêter le chocolat, mais je n’ai pas la détermination car je n’ai rien mis en place pour y arriver. La volonté me sert un peu d’excuse au fait que je ne fasse rien pour ne plus en manger autant.

Le jour où je serai déterminé, je n’en achèterai plus, je donnerai ou jetterai les tablettes qui sont à la maison, je trouverai un substitut moins calorique, bref je mettrai en place les stratégies qu’il faut pour y arriver.

Quand on part en cure après l’avoir longuement réfléchi, effectivement, très loin derrière, on trouve une volonté d’arrêter l’alcool mais entre cette volonté et le moment où on se en quête d’un alcoologue, d’un centre de cure, où on fait les démarches, il peut se passer un temps assez long et dans ce temps que mûrit la détermination!!!

Ce n’est pas par hasard que dans les Calmes ou au Shale, ils nous demandent d’appeler tous les vendredi pour tester notre détermination à nous soigner, pas notre volonté!!!

Une petite phrase trouvée sur le forum:

« Au jeu de la volonté, l’alcool sera toujours le plus fort. La volonté n’est que raideur, là où il faut de la souplesse. Avec l’alcool, il faut biaiser, ruser, emprunter des chemins détournés pour s’en débarrassé . »

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? Alors rdv sur :

Le forum On S’aide :
http://forumonsaide.forumactif.org

Le groupe Facebook On S’aide :
https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *