La Malade Alcoolique et la Mort

La mort est très présente chez le MA (Malade Alcoolique). Son désespoir devant son incapacité à s’arrêter de boire appelle souvent la mort.

Alcoolisme Mort
Le Malade Alcoolique et la Mort

Boire jusqu’à l’oubli le plus total est aussi un état proche de la mort telle qu’on peut l’imaginer, ne dit-on pas « ivre mort ».

Mais le pire c’est l’obsession de la mort quand on est à jeun.

La mort nous apparaît comme la seule solution pour mettre fin à notre malheur insoutenable, on ne voit aucune autre issue.

De plus elle nous apparaît souvent comme un châtiment mérité tant l’alcoolisme est souvent synonyme de honte.

Le désespoir infiltre tout nos projets, on sait qu’on ne peut plus faire de projection sur l’avenir car on se heurte toujours à ce qui est notre seule but dans la vie : trouver notre dose quotidienne.

Néanmoins, et heureusement, il nous reste souvent malgré tout, un indéracinable espoir de s’en sortir un jour.

Tant qu’on ne le perd pas, on peut encore s’en tirer car le déclic part de là…

Il y a plusieurs stade dans l’alcoolisme, là, je vous parle de la dépendance la plus grande, c’est l’état que j’ai connu.

Le jour où j’ai décidé d’appeler l’alcoologue, j’ai fait le choix de vivre, mais ce choix n’a pas été facile à faire, j’ai longtemps pesé le pour et le contre :continuer et mourir ou essayer de me faire prendre en charge avec l’angoisse chevillée au corps de ne plus avoir d’alcool à disposition…

Je crois que si je n’avais pas eu un rendez vous très vite, j’aurais choisi la deuxième solution..

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? Alors n’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous et rdv sur :

Le forum On S’aide :
http://forumonsaide.forumactif.org

Le groupe Facebook On S’aide :
https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *