Le Mensonge chez le Malade Alcoolique

Je me suis toujours interrogée et m’interroge encore sur ce qui pousse un malade alcoolique a nier la réalité de son alcoolisme.

Le mensonge est omniprésent sur le chemin du malade alcoolique.


On trouve diverses formes de mensonge :

  • La minimisation : on diminue systématiquement notre consommation à tel point que nous finissons par y croire nous même.
  • La culpabilisation de l’autre

Un malade dépendant, dans la phase de déni de la maladie, peut être très convaincant et si efficace qu’il arrivera à faire douter l’autre (son conjoint) à propos des accusations qu’il professe !

On peut nous prouver par A+B que nous avons bu, nous nierons quand même, envers et contre tous.

Les plus flagrantes des preuves ne nous empêchent pas de dire que c’est faux.

Là, c’est plus que du déni, nous savons au fond de nous que oui, nous buvons beaucoup trop, mais personne ne pourra nous le faire avouer.

Je me souviens avoir du après une fête, souffler dans un alcootest électronique, j’étais la seule à être positive, et de beaucoup, j’ai raconté que c’était à cause de médicaments que je prenais, que le docteur m’avait prévenue etc….

 

Maintenant, je me dis que je prenais les gens pour des imbéciles en pensant qu’ils allaient gober ça, et pourtant, à l’époque, ça me paraissait tout à fait possible.

Nous nous comportons là aussi comme l’enfant que nous sommes toujours au fond de nous, l’enfant qui cache avoir volé les bonbons ou les avoir tous mangés.

C’est un comportement enfantin et irrationnel, nous sommes les seuls à penser que nous dupons les autres.

Pourtant , même nous , nous ne sommes pas dupes de nos mensonges, nous savons que nos paroles sont fausses, mais c’est plus fort que nous.

La notion de honte et la peur de l’abandon nous poussent à mentir de plus en plus.

Pourquoi ces mensonges sur notre consommation sont-ils aussi importants pour nous, je dirais même vitaux ?

Si vous avez d’autres idées, d’autres exemples n’hésites pas à les mettre, pour ma part, j’appelle ce phénomène le mensonge tragique car en fait il exprime toute la tragédie que vit un malade alcoolique…

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? Alors n’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous et rdv sur :

Le forum On S’aide :
http://forumonsaide.forumactif.org

Le groupe Facebook On S’aide :
https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *