Les Raisons qui poussent un Malade Alcoolique à se Soigner

J’ai fait récemment un sondage pour savoir quelles étaient les raisons qui poussaient les malades alcooliques à se soigner.

medecin-generaliste
L’alcoolique et la notion de maladie

Alors bien sûr il y a en premier la peur de perdre son permis et d’avoir un accident sous alcool.

Il y également la peur de perdre sa famille, son travail, le ras le bol de ne plus se souvenir de ce que nous avons fait la veille etc….

Et enfin, en tout dernier, apparaît la peur des maladies liées à l’alcool et la mort qui peut en découler, très souvent.

J’étais assez stupéfaite que cette peur d’une mort liée à l’alcool n’arrive pas en premier.

Mais en fait, c’est logique, la maladie alcoolique est très mal connue du grand public.

On parle très rarement de l’alcool en terme de mort, pas par accident, mais de mort à cause du produit qui détruit notre corps et nos cerveaux.

J’ai même demandé quelles étaient les maladies qui pouvaient être liées à l’alcool, à part la cirrhose, je n’ai eu que très peu de réponses…

 

Là aussi, je crois qu’il y aurait un gros travail de prévention à faire.

Je me souviens en cure des infos d’alcoologie parlant justement de toutes les maladies que nous pouvions développer à cause de l’alcool, j’étais terrifiée et je me demandais par quelle chance j’avais pu échapper à ça!!!

Et vous , connaissez vous les maladies qui sont liées à la consommation importante d’alcool ?

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? des questions ? Alors n’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous :

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

3 réponses sur “Les Raisons qui poussent un Malade Alcoolique à se Soigner”

  1. Il faut en arriver à « toucher son fond », comme on dit en alcoologie. Là, on est arrivé tellement bas, que nous n’avons plus le choix, ou nous nous laissons couler complètement ou nous relevons la tête et nous cherchons de l’aide pour combattre l’alcool et sortir de cet enfer..

  2. Bonjour et bonne année,
    Comme beaucoup de malade alcoolique, j’étais dans une logique de suicide. Ce qui a fait que je sois passé d’une logique de suicide à une logique de soins c’est d’avoir été sur le point de tuer un homme à main nu lors d’une bagarre. Chaque malade alcoolique à sa logique, ses raisons pour en sortir ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *