MAB : Mouvements d’Anciens Buveurs et ressentis

Les associations (MAB : Mouvements d’Anciens Buveurs) visent à se réunir pour être fort contre l’alcool. Le dévouement y est remarquable et il est excellent de se réunir pour se soutenir, s’encourager, partager entre personnes qui ne jugent pas et sont capables de comprendre.

Mouvement d'Anciens Buveurs - MAB
Mouvement d’Anciens Buveurs – MAB

Mais le fait de mépriser l’alcool est un piège. Leur projet est d’être fort contre l’ennemi alcool.

Le problème que j’ai rencontré dans certains groupes c’est d’associer l’alcool à l’identité de la personne.

Quand on se présente en disant: « bonjour, je suis alcoolique« …pour ma part je ne suis pas d’accord, je suis madame untel, malade alcoolique , ou je suis monsieur untel, j’ai un problème avec ma consommation d’alcool, oui, mais mon identité ce n’est pas d’être alcoolo.

Quand on a rechuté, il y a une certaine opprobre, qui n’est pas la même dans tous les groupes de ce MAB mais qui peut aller jusqu’à exclure le membre.

En quoi a-t-on le droit de punir quelqu’un uniquement parce qu’il a rechuté… Je n’ai pas trouvé la réponse..

J’avais besoin de poser mon manque de compréhension devant ces procédés, je ne remets d’ailleurs pas en cause l’efficacité de ce MAB qui est très connu, mais ces maladresses, selon moi, sont graves et ne sont que mépris pour l’homme qui est derrière le malade alcoolique.

Il me semble qu’on devrait tous se dire que cet homme a une raison pour boire, une raison si forte qu’il se met en danger et que cette raison il faut la respecter! c’est aussi à cause de cette raison qu’il faut l’aider à s’en sortir.

 

Une personne qui a été violée enfant ou plus vieux d’ailleurs, n’a pas besoin qu’on lui dise qu’il est alcoolique, qu’il faut absolument qu’il ne touche plus à l’alcool.

Il a besoin d’entendre que l’on comprend la raison qui l’a poussé à boire et qu’on va essayé , avec le personnel formé pour, à accepter et à dépasser cette raison.

C’est un peu prendre le problème à l’envers, mais après avoir vu comment ça se passait dans certains groupes, je me dis qu’il y a urgence à revoir la prise en charge des malades dans les groupes aussi..

Je pense que je vais me faire des ennemis, mais il fallait que je dise mon ressenti face à ce que j’ai vu …..

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? des questions ? Alors n’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous :

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *