Alcoolisme féminin : Laurence Cottet témoigne.

Du premier verre à 16 ans jusqu’à la descente aux enfers, Laurence Cottet, cadre supérieur a tout perdu à cause de l’alcool.

Laurence Cottet, son témoignage sur l'alcoolisme féminin
Laurence Cottet, son témoignage sur l’alcoolisme féminin

Voici son témoignage en vidéo :

« Le jour de mon mariage je suis complètement pompette, tout le monde a trouvé cela très rigolo, la mariée était pompette, mon mari bien sûr était la pour me soutenir, il a fermé les yeux parce qu’il m’aimait.

Je vais vraiment tomber dans la dépendance à l’Alcool le jour où mon mari décède. J’avais 35 ans, c’est donc une atroce souffrance, et je vais donc utiliser l’alcool comme un anxiolytique.

Je vais le poser comme un pansement sur cette douleur, et là en quelques mois je deviens droguée à l’alcool« 

L’alcool est partout, à la maison, et même au travail.

« Je prends ma petite bouteille en plastique dans mon sac à main, elle contient un mélange de jus d’orange et de Vodka, j’étais arrivée à 2 voire 3 bouteilles par jour« 

L’alcool ne freine pas sa carrière, jusqu’à janvier 2009, ce jour là, les cadres supérieurs de son entreprise sont réunis, et pour Laurence Cottet, c’est LE verre de trop.

 

« Alors que j’avais bien demandé à mes collègues : « je vous en prie, ne me tentez pas ! », et là il y en a un qui me tend une coupe de champagne en me disant : « ne t’inquiète pas, on est là« .

Je vais m’effondrer, mon corps lâche, je vais m’écrouler ivre morte, à la cérémonie des vœux.

(…) J’aurais préféré que l’on m’accompagne, à la place de me regarder par terre, ivre morte. « 

Laurence Cottet perd son travail. Elle décide alors de se faire soigner, accompagnée par son psychiatre.

« Le déclic qui m’a déculpabilisé, qui m’a sorti de la honte, ce sont les mots du médecin. « Ca n’est pas de votre faute, je vais vous soigner.« 

Laurence Cottet poursuit en parlant de l’abstinence.

« Je sais que je n’ai plus le droit d’y toucher, et ça n’est vraiment pas un problème pour moi, et mon abstinence est heureuse, c’est une troisième vie pour moi ».

Depuis 9 ans elle n’a pas touché un verre et se bat aujourd’hui pour la prévention dans l’alcoolisme.

Elle est Présidente de l’Association « La Méthode H3D ».  Elle a sorti un livre « Non ! J’ai arrêté – Trouver un chemin de sortie face à l’alcool avec la méthode H3D « 

Cet ouvrage veut aider la personne victime de l’alcool à trouver la force de dire ce « Non » qu’elle désire tellement pouvoir exprimer. Il lui montre où trouver les ressources – en elle et autour d’elle – pour nourrir au quotidien sa volonté d’arrêter et s’épanouir dans une vie nouvelle, sans alcool ni autre dépendance.

Retrouvez une interview complète de Laurence Cottet, dans l’émission Mille et une vies, présentée par Frédéric Lopez.

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? des questions ? Alors n’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *