Le Tandospirone : nouveau médicament miracle pour l’alcoolisme ?

Une équipe de chercheurs australiens ont fait une découverte majeure.

Médicament Miracle Contre l’Alcoolisme ?

Un médicament, qui a la base n’est commercialisé qu’en Chine et au Japon, le Tandospirone, commercialisé pour le nom Sediel, aurait la faculté d’inverser l’impact négatif de l’alcool sur les cellules du cerveau humain.

Le Tandospirone, est à la base un antidépresseur et un anxiolytique.

Les résultats de l’étude suivante ont été publiés dans la revue Scientific Reports.

Ces chercheurs ont donc mené une série d’expérience sur des souris de laboratoire.

Celles-ci ont consommé pendant plus de 15 jours de l’alcool quotidiennement.

Evidemment, à l’issue de cette période, les scientifiques ont pu constater que les capacités du cerveau des rongeurs à former de nouveaux neurones avaient nettement diminuées.

«Nos expériences ont démontré que la tandospirone favorisait non seulement le neurogénèse, mais pouvait aussi inversait l’interruption de ce processus, engendré par l’abus d’alcool», ont expliqué les chercheurs.

 

Comme un « reboot » du cerveau

Comparativement, comme pour un ordinateur, le tandospirone remet le cerveau à zéro.

En informatique, on appellerait cela un « reboot« .

Car inutile de rappeler que la surconsommation d’alcool est très mauvaise pour la santé. Le cerveau est attaqué et devient incapable de développer de nouveaux neurones, de nouvelles cellules cérébrales.

L’expérience sur ces souris adultes a ainsi montré que suite à deux semaines de traitement journalier au tandospirone, soit l’équivalent de 15 semaines d’effets néfastes sur la régénération des cellules dûes à l’alcool, a été tout simplement inversé !

Pas seulement une réduction de la consommation

« Ce n’est pas seulement un médicament qui semple prometteur pour aider à réduire la consommation d’alcool« , explique le Professeur Selena E. Bartlett, co-auteure de l’étude.

Selon l’entreprise japonaise qui commercialise le tandospirone, ce traitement a l’avantage de ne pas être addictif et montre des effets secondaires limités.

En plus de présenter l’avantage de régénérer le cerveau, le tandospirone limiterait aussi d’autres conséquences de la surconsommation d’alcool comme l’anxiété et la dépression.

Enfin, cela pourrait améliorer certaines capacités, comme l’apprentissage ou la mémoire, entachées à cause de l’alcool.

 

4 réponses sur “Le Tandospirone : nouveau médicament miracle pour l’alcoolisme ?”

  1. Oh non pas si simple ….
    Ne jamais dire (fontaine je ne boierai pas de ton eau…)
    Heureusement qu il. Y a des chercheurs pour personnes en addictions..

  2. Entièrement d’accord avec le message précédent.
    Arrêtons l’illusion de croire qu’on peut continuer à boire avec des médicaments.
    Lorsque la dépendance est installée seule l’abstinence est le moyen de soigner l’alcoolisme.

  3. Et encore un nouveau médicament pour lutter contre l’alcoolisme ? Non, pour permettre de continuer à boire sans danger, paraît-il… Hors l’alcool abîme tellement notre organisme et notre cerveau, que même si un médicament aide à régénérer les neurones, il ne va pas réparer tous les autres organes atteints.
    Pourquoi autant de recherches pour permettre de boire alors qu’il est si simple de vivre sans alcool ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *