Les Caractéristiques de l’Alcoolisme chez la Femme

L’alcoolisme féminin est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur en France. Bien que les chiffres soient en hausse, c’est surtout le sujet qui est de moins en moins tabou qui fait que l’on en parle de plus en plus.

4 caractéristiques de l’alcoolisme féminin
4 caractéristiques de l’alcoolisme féminin

L’alcoolisme féminin présente quelques caractéristiques communes à beaucoup de femmes malades alcooliques.

Voici 4 caractéristiques principales de l’alcoolisme au féminin.

La clandestinité

La clandestinité est « le fait majeur », le point capital qui caractérise l’alcoolisme féminin.

En effet, il semble qu’ayant intériorisé cet interdit , les femmes ne se résolvent pas à le transgresser autrement que clandestinement.

C’est donc envahies d’un sentiment diffus de culpabilité qu’elles vont s’alcooliser en faisant attention à s’isoler et en tâchant d’en camoufler les répercussions.

L’isolement

 

Ce repli sur soi, parfois expression d’une régression narcissique, montre à quel point elles cherchent à se retrouver.

Il leur est impossible socialement parlant de s’alcooliser à l’extérieur ou dans des lieux publics.

Elles le font en solitaire, chez elles, véritables repères où elles règnent en maîtresses de maison.

Ainsi, alors que l’alcoolisme masculin se joue ouvertement sur la scène publique ou familiale, l’alcoolisation féminine s’apparente à un ghetto enfermant les femmes dans la solitude.

Le camouflage

Devant le poids pesant du paraître social, elles doivent dissimuler non seulement leur alcoolisme à l’entourage, mais aussi cacher les bouteilles.

Elles tentent de gommer les conséquences somatiques de leur alcoolisme par le maquillage, en masquant leur haleine par la consommation de chewing-gum, des dentifrices ou bien encore en se parfumant, parfois à outrance, pour étouffer tous indices de trahison de leur consommation et tendre au mieux à ce dit « idéal féminin ».

Accompagnement

Le rôle social attribué à la femme par la société conduit à lui témoigner en matière d’alcoolisme moins de sollicitude qu’à l’homme , ce qui augmente la difficulté de son abord thérapeutique, avec des risques de contre attitudes, de préjugés et autres effets défavorables à sa prise en charge.

Le thérapeute doit néanmoins garder à l’esprit qu’elle est avant tout un sujet malade du produit alcool.

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? n’hésitez pas à vous exprimer en laissant des commentaires ci-dessous.

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

1 réponse sur “Les Caractéristiques de l’Alcoolisme chez la Femme”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *