Les Enfants des Parents Alcooliques

Chez les enfants de parents alcooliques, on trouve souvent la honte , mais une honte mêlée à la culpabilité d’aimer tout de même ses parents et aussi de les haïr de leur faire porter un poids aussi lourd…

Les Enfants des Malades Alcooliques
Les Enfants des Malades Alcooliques


Ce problème d’alcool régit toute la famille mais pourtant, il est entouré par le silence, emmuré dans le silence, personne n’en parle, on le subit.

Les enfants essaient de tout contrôler pour éviter les colères du parent qui a bu, colères souvent imprévisibles et d’autant plus terribles

Ils s’efforcent d’obéir et d’aider le parents qui a bu, n’ayant pas les moyens physiques et intellectuels de refuser les demandes du malade alcoolique.

Par force, ils sont souvent parents de leurs parents, ils portent ainsi une trop grosse responsabilité qui ne laisse aucune place à l’enfance.

Sous une mince couche de maturité liée à cette responsabilité, se cache en fait un vide immense, des besoins affectifs ou autres non comblés. Quelque chose a manqué……

Il y a aussi le revers de la médaille, utilisé par certains enfants de malades alcooliques, ils sont prêts à tout pour ne plus être bouffer par la maladie de leur parent, pour qu’on fasse attention à eux, pour oublier un peu la maladie alcoolique mais ramener leur enfance à la surface, ils multiplient les bêtises, tombent dans toutes les déviances.

Ils enferment leurs sentiments très profondément au fond d’eux même pour les étouffer : »ne pas parler, ne pas faire confiance aux autres, ne pas avoir de sentiments… »

 

Quant à l’image parentale sur laquelle tout enfant se construit, elle est complètement faussée, autant par le parent alcoolique que par le parent conjoint. ( voir notre article sur la parentification )

Ces parents ne sont pas eux mêmes, l’enfant ne les découvre qu’à travers l’alcool qui régit la maison, tout lui semble flou et incohérent et en ça, il n’a pas tort. Il passe son temps à prendre parti pour l’un ou l’autre, à chercher la vérité, sans comprendre que l’alcool n’a pas de vérité, l’alcool est un masque .

Ces enfants ont souvent besoin d’aide pour se reconstruire et ne pas sombrer eux aussi dans l’alcoolisme ou pour ne pas épouser un conjoint alcoolique avec qui il va reproduire ce qu’ont connu ses parents, se battre contre la bouteille pour la garder pour l’un ou pour s’en débarrasser pour l’autre.

Ils essaient de finir le travail qu’ils ont vu dans leur enfance, réussir à vaincre l’alcool mais en fait, ils retombent et rejouent la même situation et ça, sans fin de génération en génération si personne ne coupe ce cercle infernal!!

C’est aussi pour ça, que, même s’il n’y a pas semble-t-il , de gène de l’alcoolisme, il y a des familles d’alcooliques qui se transmettent ce poids de génération en génération…

Avez vous connu ce genre de situation???

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? n’hésitez pas à vous exprimer en laissant des commentaires ci-dessous.

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

1 réponse sur “Les Enfants des Parents Alcooliques”

  1. Les souvenirs douloureux les plus tenaces, ceux qui nous font souffrir quasiment toute notre vie, sont ceux qui sont liés à la honte.
    Chez les enfants de parents alcooliques, la honte est là constante, tout ce qui pourrait être souvenirs heureux se confond dans cette honte. C’est aussi cette honte qui empêche les enfants de parler de ce qu’ils vivent, ils se murent dans leur silence et en souffre toute leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *