Savoir éviter les personnes toxiques

Souvent dans la maladie alcoolique, on se rend compte de la toxicité de certaines relations amicales, voir parfois familiales. Voici comment les repérer et comment les éviter !

Se débarrasser des personnes toxiques
Se débarrasser des personnes toxiques

-En premier la personne centrée sur elle-même, qui fait tout pour être reconnue et augmenter ainsi sa confiance en lui. Il ne fera rien pour vous mais peut vous utiliser comme outil pour arriver à ses fins. Ce sera pour mieux vous laisser tomber ensuite

-Les jaloux, les envieux . Ils veulent toujours plus que ce qu’ils ont, l’herbe est toujours plus verte chez le voisin, c’est une personne très négative qui ne peut que vous entraîner dans ce sillage et vous montrer la vie du mauvais côté.

-Celui qui complique tout. Il analyse et analyse encore le moindre détail. Il vous prouvera par A+B que vous avez tort. Il ne voit que ce qui est mauvais chez vous et vous dévalorise à tour de bras.

-Ceux qui racontent tous les potins du coin, les bruits de couloir, surtout ceux qui vous concernent et qui peuvent vous faire très mal en pensant vous dire ça pour votre bien. Ils créent un malaise autour de vous, vous ne savez plus à qui vous fier.

-Celui qui utilise tout ce qui est en son pouvoir pour vous faire culpabiliser. En général, ils savent où il faut taper pour vous mettre très mal.

-Il y a aussi les personnes qui vous manipulent dans un but connu de lui seul. Il joue souvent plusieurs rôle, ami/amant vous laissant constamment dans un doute très inconfortable, un jour il sera heureux de vous voir, le lendemain, vous serez bon à jeter au chien sans que vous puissiez y comprendre quelque chose. On peut le relier au pervers narcissique.

Celui qui juge, qui sait tout mieux que personne. Il vous juge , vous fait la morale, instille le doute en vous.

 

Celui qui voit tout en négatif et qui vous persuadera que de toute manière, vous n’y arriverez pas, que tout est impossible. Il voit tout en noir, il déprimerait un régiment. A fuir au plus vite.

-Celui qui projette toutes ses émotions sur vous, sans faire le tri, vous vous recevez tout ça en pleine figure sans savoir quoi en faire. Il se situe souvent en victime et compte sur vous pour l’aider à remonter, mais il ne contrôle rien de sa vie ni de ses émotions et vous entraîne dans un espèce ce chaos très mauvais pour vous.

Connaissez vous des personnes de ce genre? Que faites vous pour les éviter ou les fuir, tout au moins pour ne pas vous faire impacter par ces toxiques?

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? n’hésitez pas à vous exprimer en laissant des commentaires ci-dessous.

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

2 réponses sur “Savoir éviter les personnes toxiques”

  1. Cela fait deux ans que je vis avec un alcoolique . Il est arrivé dans ma vie alors qu étais vulnérable et avais besoin d amour!!!
    Il s est installé chez moi sans même me demander mon avis parce qu il. Changeait de travail dans l urgence. Depuis c est devenu ma croisade de le «  sauver »…. il prend des cachets et me promet qu il ira voir un psy, sans prendre de rendez vous ! En lisant votre article sur les personnes toxiques j ai eu l impression de lire sa description !!! Il n est pas rentré cette nuit ( il dort dans sa voiture quand ça ne va pas…) je comprends enfin qu il doit quitter ma maison… comment le faire partir, ne pas me mettre en colère ( il’me Rend parfois hystérique !!!)?
    Vous ne parlez pas d argent mais moi j ai l impression qu il profite aussi de la situation car il ne participe pas aux frais de la maison…. juste des courses de temps en temps…
    Et puis il est capable de ne pas boire ( ou raisonnablement) quand je suis avec lui, en vacances par exemple…
    Le réveil est difficile, c est dit d admettre qu on s est fait manipulée à ce point.

  2. Les personnes toxiques jouent un rôle énorme chez le malade alcoolique, surtout chez celui qui veut s’en sortir. Mais souvent ces personnes se cachent derrière un masque d’amitié et il n’est pas toujours évident de les repérer.
    Il faut être sensible à ce que l’on ressent en leur présence. Si on se sent mal en leur compagnie, si un malaise nous gagne après leur visite, recherchez leur toxicité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *