Alcoolisme : témoignage de la femme d’un malade alcoolique

«…Ca fait 3 mois maintenant que Daniel a cessé de boire de l’alcool. Il va mieux, il retrouve le sommeil et l’appétit.

Je me réjouis de le voir reprendre goût à la vie.

Pourtant, parfois il m’inquiète. Il est nerveux et irritable. Tout de suite je pense qu’il a rechuté. 

Il faut dire que je ne le reconnais pas vraiment. C’est un autre homme sans alcool. Il faut réapprendre à se parler, s’apprivoiser.

C’est comme si on recommençait à zéro.

Avant je me battais comme une lionne pour que tout tienne debout, malgré son alcoolisme.

J’essayais de faire bonne figure dehors. Je me sentais reconnue et appréciée pour ce que je faisais et je supportais. 

Maintenant tout le monde fé­licite Daniel, moi je me sens un peu abandonnée et fatiguée. 

 

Depuis que Daniel va mieux, je n’arrive pas à changer mes habitudes, c’est plus fort que moi !

Je vérifie ce qu’il fait, comment il se comporte avec les enfants. S’il est en retard, je pense tout de suite au pire.

De retour à la maison je le contrôle comme une mère. Il ne supporte pas cela et on se dispute souvent.

Je me sens perdue, je ne sais plus vraiment ce qui me fait plaisir.

J’ai mis toute mon énergie à me battre pendant si longtemps.

Maintenant, il y a comme un grand vide. Je n’ai plus beaucoup d’amies autour de moi.

Ce serait bien de prendre soin de moi, mais je ne sais pas par où commencer…»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *