Être alcoolique sans le savoir

«L’alcool, pas besoin d’être ivre pour en mourir » . Hier soir, j’ai repensé à cette phrase qui servait de slogan pour lutter contre l’alcool dans les années 2002 !

Alcoolisme et Génétique

J’ai accompagné des amis au bistrot du village, à l’heure de l’apéro, qui se situe ici entre 18h et 20h .

Il y avait déjà là, accoudés au bar, un groupe de six personnes que je connaissais sans toutefois que ce soit des amis, mais mon mari me dit qu’ils étaient là tous les soirs, que c’était leur point de ralliement, qu’ils n’auraient manqué cette réunion pour rien au monde.

Ils ont commencé à la bière, puis ils ont continué au Ricard ou au whisky, chacun payant sa tournée à tour de rôle.

En une heure de temps, ils avaient déjà bu au moins 5 ou 6 verres d’alcool.

A notre invitation, ils sont venus à notre table, l’occasion d’une tournée supplémentaire, et nous avons commencé à discuter.

Ils connaissaient tous mon problème d’alcoolisme et me demandaient si ce n’était pas trop dur pour moi de voir les gens boire à côté, si je n’avais pas envie de faire comme eux..

Bien entendu, je leur ai dit que non , au contraire. Je leur ai fait remarqué que je trouvais leur consommation élevée…

 

Grande surprise de leur part…. »ils ne boivent que ça dans la journée, à part 3 ou 4 verres de vin au repas, » ils ne sont pas alcooliques, ils ne sont jamais ivres, ils marchent droits, tiennent des propos cohérents et ne souffrent d’aucune maladie.

Devant mon scepticisme, ils ont fait appel au patron du bar pour confirmer leur dire…Non, ils ne se voyaient pas du tout comme des alcooliques….

Effectivement, à force de boire tous les jours avec les mêmes personnes, ils avaient acquis une grande tolérance à l’alcool, ils ne présentaient pas les symptômes physiques de l’alcoolisme, leur tolérance les en protégeait, mais elle ne les protégeait pas des dégâts que l’alcool pouvait faire dans leur organisme et ça, ils n’en étaient absolument pas conscients…

Parfois, ils avouaient avoir un peu mal aux cheveux en se levant mais sans plus…

Je n’ai pas essayé de les persuader qu’ils étaient bien des malades alcooliques, qu’ils alimentaient leur dépendance jour après jour, ce n’était pas mon rôle, j’avais juste semé une petite graine de doute dans leur esprit…

Je ne sais pas si cette graine aura germée et les aura amenés à se poser les bonnes questions.

Ce genre de malades alcooliques, se rendent compte de leur alcoolisme quand ils se retrouvent à l’hosto avec une cirrhose , une hépatite ou des varices oesophagiennes qui ont provoqué une hémorragie, et là, très surpris, ils apprennent qu’ils sont alcooliques.

Ce n’est pas vraiment du déni, ils se prouvent les uns les autres, qu’ils n’ont pas de problème alcool, ils boivent la même chose dans les mêmes quantité.

Ils rigolent bien, tout va pour le mieux, ils en remercieraient presque l’alcool qui les fait se rencontrer tous les soirs pour un moment de détente entre eux…

Je suis repartie, très songeuse et me demandant quand et comment ils découvriraient leur alcoolisme, en souhaitant que ce ne soit pas trop tard.

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? n’hésitez pas à vous exprimer en laissant des commentaires ci-dessous.

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

3 réponses sur “Être alcoolique sans le savoir”

  1. Bonjour, je pense que mon mari est alcoolique et je ne sais pas comment l aider.il bois minimum 2 bières tous les soirs en rentrant du travail et le week end il boit plus.l autre jour il s est mis à boire au moins 3 verres de vin rouge dans l après midi alors qu’il ne boit jamais de vin en général. Cette situation me stress car une fois qu’il est saoul il me fait peur et peut avoir un comportement méchant dans les paroles. ..

    1. Au lieu de dire à votre mari qu’il boit trop, parlez de vous et dites lui combien vous êtes inquiète au sujet de sa consommation, qu’il vous rassurerait en allant voir un médecin…Il ne se sentira pas attaquer, ou beaucoup moins et y réfléchira plus posément…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *