Qu’est-ce que le Sevrage ? la définition, les différentes phases, les risques…

Le sevrage c’est l’apparition d’un ensemble de symptômes physiques et psychologiques désagréabless (syndromes) lorsqu’il y a diminution brusque ou arrêt de consommation d’une substance à laquelle l’organisme était habitué.

L’importance ainsi que la durée du sevrage dépendent du temps nécessaire à l’organisme pour se rééquilibrer et retrouver un fonctionnement naturel.

De façon générale,les symptômes de sevrage tendent à être à l’opposé des effets normalement produits par la substance consommée.

Le sevrage aux substances à longue durée d’action débute plus lentement, est moins intense et dure plus longtemps.

A l’inverse, les substances à courte durée d’action ont un pic de sevrage plus rapide, plus intense, mais de plus courte durée.

À titre d’exemple, le sevrage à l’héroïne (durée d’action d’environ 4 à 5 heures) est très intense et persiste pendant 7 à 10 jours alors que le sevrage de la méthadone (durée d’action de 12 à 24 heures) est plus tolérable mais semble interminable pour la personne dépendante car il persiste entre 21 et 28 jours.

• Phases du sevrage

On distingue deux phases principales dans le sevrage :

 

• phase aiguë :

Liée à la dépendance physique, elle correspond à l’étape de désintoxication.

Cette période pendant laquelle le produit est complètement éliminé de l’organisme va de quelques jours (cocaïne, alcool) à plusieurs semaines (cannabis, benzodiazépines).

• phase subaiguë :

Bien que le produit ne soit plus présent dans l’organisme, le retour à un fonctionnement naturel peut prendre quelques mois et même quelques années.

L’attraction du produit et la dépendance psychologique ne cessent pas subitement. La réadaptation – institutionnelle ou non – est délicate et nécessite du support pour permettre à la personne de sortir du cycle de la dépendance.

• Risques liés au sevrage

Certains sevrages présentent des risques pour la santé et nécessitent un encadrement médical (ex. : forte consommation d’alcool, consommation mixte d’alcool et de médicaments, etc…).

Une évaluation doit être faite pour identifier les personnes à risques et les référer aux ressources appropriées.

La prudence impose de ne pas inciter une personne qui consomme à cesser sa consommation avant d’avoir en mains toute l’information la concernant ainsi que les produits qu’elle consomme (sevrage antérieur – problème de santé).

• Support pharmacologique

Beaucoup de personnes cessent leur consommation sans aide professionnelle et à froid.

Mais un support pharmacologique approprié peut permettre d’atténuer les principaux inconvénients du sevrage (crampes, maux de tête, tremblements, anxiété) et favoriser une remise sur pied plus rapide.

Pour des consommateurs de longue date,l’appréhension des symptômes de sevrage peut être un frein à l’arrêt de consommation.

 

1 réponse sur “Qu’est-ce que le Sevrage ? la définition, les différentes phases, les risques…”

  1. Il me semble qu’il faudrait préciser les risques que font courir un sevrage fait brutalement sans surveillance médicale.
    L’arrêt brutal de l’alcool peut provoquer des crises d’épilepsie, c’est le symptôme le plus fréquent, des crises de délirium tremens et des malaises cardiaque. Il entraîne une sudation importante surtout la nuit, des maux de tête….
    Un anxiolytique est souvent nécessaire, mais pas obligatoire, pour atténuer les angoisses liées à ce sevrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *