Le Delirium Tremens lors de l’arrêt d’absorption d’Alcool

Beaucoup de personnes pensent que c’est en buvant trop d’alcool que survient un delirium tremens, en fait c’est le contraire.

C’est lorsque l’on arrête brutalement l’alcool, au cours d’un sevrage non surveillé notamment, que survient le delirium tremens.

Qu’est-ce que c’est exactement ?

C’est une conséquence neurologique sévère de l’arrêt brutal de l’alcool.

Cette complication neurologique peut être mortelle.

Avant la crise on ressent :

• anxiété diffuse
• sueurs
• nausées
• tremblements des mains et des pieds
• troubles du sommeil, cauchemars

Pendant la crise arrivent alors:

 

• hallucinations angoissantes, terrorisantes (souvent à titre d’insectes qui grouillent partout autour de lui et sur lui, les pires monstres de vos cauchemars … )
• délire
• troubles du langage
• troubles de la mémoire
• perte de repères dans l’espace et le temps
• insomnie totale

Pendant les hallucinations, le malade alcoolique peut être dangereux pour lui-même, par exemple sauter par la fenêtre pour fuir les monstres qui croit-il, sont en train de l’attaquer.

Quand le delirium tremens survient, pour l’arrêter il faut des benzodiazépines à forte dose ou au pire un verre d’alcool fort, car ce n’est pas l’alcool qui le produit c’est le manque d’alcool..

D’où l’utilité de faire un sevrage à l’hôpital pour avoir un suivi médical, et éviter ainsi des complications en faisant un sevrage seul, à domicile.

Souvent un malade hospitalisé n’a pas osé dire à l’anesthésiste qu’il était malade alcoolique, ce qui fait qu’au réveil, après une opération, il y a souvent des cas de delirium .

Quand une opération doit subvenir pour prévenir les risques, il faut prendre des vitamines B1 et B6 qui pourront éviter ce problème.

Un malade qui fait un delirium tremens peut être dangereux pour lui mais aussi pour ceux qui l’entourent.

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? n’hésitez pas à vous exprimer en laissant des commentaires ci-dessous.

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *