Les abus psychologiques dans l’alcoolisme

On parle souvent d’abus sexuels ou physiques, les deux étant souvent liés mais il y a aussi les abus psychologiques qui font largement autant de dégâts.

L’abuseur fait tout pour détruire l’estime personnelle de la personne qu’il a en ligne de mire, souvent son conjoint, ou un enfant.

Cet abuseur souffre lui-même d’une déficience d’estime de soi, il a du mal à se sentir sur un pied d’égalité avec une autre personne.

Pour pouvoir instaurer une relation il doit prendre une position dominante.

Cette forme de maltraitance passe par la parole, c’est pourquoi on parle souvent de la violence verbale qui est liée à la violence psychologique.

Cet abuseur, j’ai envie d’écrire ce malade car c’est aussi une maladie psychologique proche de la perversion narcissique, passe son temps à humilier, ridiculiser , rabaisser sa victime, si possible en public.

Il utilise toutes les insultes qui feront mal selon le contexte. Il montre envers sa victime une haine intense et violente.

Il n’a aucun respect pour la personne qu’il détruit peu à peu.

 

Il consomme souvent des drogues ou de l’alcool ce qui lui donne une meilleure estime de lui et aggrave l’intensité de cette forme de violence psychologique.

Il fait tout pour diminuer la personne visée, devant la famille et il est heureux quand le reste de la famille, notamment les enfants ne respectent plus la victime eux aussi.

Les moyens utilisés sont en résumé la violence verbale, l’abus de pouvoir sur la liberté d’action de la victime et le dénigrement systématique à tous les niveaux.

La personne qui est traitée ainsi pendant de nombreuses années, souvent une femme, est complètement détruite, elle n’a plus de personnalité propre, elle ne sait que subir et n’a même plus la force de se protéger et encore moins de se révolter….

Elle est anéantie au sens propre du mot.

Elle n’est plus rien…..

Qu’en pensez vous ? envie d’en débattre ? n’hésitez pas à vous exprimer en laissant des commentaires ci-dessous.

Article rédigé par Ghyslaine Gimenes
https://www.facebook.com/ghyslaine.gimenes

1 réponse sur “Les abus psychologiques dans l’alcoolisme”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *