Alcoolisme, déni : oui mais lequel ?

Le déni, oui mais lequel ?? On a l’habitude de dire qu’un malade alcoolique est dans le déni quand il nie boire trop et dépasser largement les doses autorisées, quand il est à ramasser à la petite cuillère et qu’il va trouver une vague excuse pour expliquer pourquoi il s’est effondré, mais il y a un autre déni bien plus important.

Le fait d’être alcoolique, même chez ceux qui prétendent que non, est généralement connu du malade qui sait très bien qu’il a un problème avec l’alcool, même s’il soutient que non.

Continuer la lecture de « Alcoolisme, déni : oui mais lequel ? »

Les 3 caractéristiques de l’alcoolisme au féminin

Les trois caractéristiques de l’alcoolisme au féminin restent la honte, la solitude et la clandestinité.

Les femmes ne peuvent pas boire ouvertement comme le font les hommes dans un bistrot, dans un climat de convivialité, à cause du regard négatif que la société porte sur elles elles boivent dans la solitude de leur maison.


Continuer la lecture de « Les 3 caractéristiques de l’alcoolisme au féminin »

Sortir d’une addiction : en faire une force

En y réfléchissant, je me dis que la meilleure façon de sortir d’une addiction, notamment l’addiction alcoolique, c’est d’en faire une force


Pour ma part, j’ai participé à la création du Forum Onsaide pour aider les malades alcooliques et leur entourage, je me suis formée en alcoologie, en animation de groupe, en psychologie et même en médecine pour connaître les maux et les médicaments liés à l’alcoolisme.

Continuer la lecture de « Sortir d’une addiction : en faire une force »

Alcoolisme et Volonté

Alcool et volonté.

C’est évident que la maladie alcoolique n’a rien à voir avec la volonté, on ne peut rien contre l’alcool. Il faut vraiment être déterminé à se soigner et à se faire aider car seul, c’est beaucoup trop dur.

Devant un MA (Malade Alcoolique) on parle souvent de manque de volonté, et pourtant quelle volonté il nous faut, à nous MA non abstinent pour nous lever tous les matins, chercher notre dose, essayer de donner le change, se sentir si mal et continuer à avancer, je pense que personne ne sait quelle volonté il faut à un alcoolique pour continuer à vivre en étant sous alcool.

Continuer la lecture de « Alcoolisme et Volonté »

Alcool et Abstinence : la mise à l’écart

Abstinence et mise à l’écart.

En arrêtant l’alcool, le malade alcoolique abstinent entre dans une marginalité de fait.

Un des problèmes essentiels de l’alcoolisme tient au fait que, disqualifié par ses ivresses, le patient est aussi disqualifié par l’abstinence, de façon bien plus subtile et beaucoup plus profonde qu’il ne paraît.

Ce n’est certes pas l’alcool en tant que molécule qui est en cause ici, mais l’alcool en tant que symbole.

Continuer la lecture de « Alcool et Abstinence : la mise à l’écart »