Témoignage : le mépris du personnel soignant à l’hôpital à l’égard des alcooliques

J’ai commencé à toucher mon fond lors de mon premier coma éthylique. Je me suis retrouvé en fin de soirée, pas vraiment dans le coma, j’étais encore semi consciente, mais je ne tenais plus debout, j’avais du mal à respirer, une tension très basse et j’avais à fois chaud et froid.

Le docteur est venu est m’a envoyée de suite en gastro-entérologie.

Continuer la lecture de « Témoignage : le mépris du personnel soignant à l’hôpital à l’égard des alcooliques »